Femmes de la Louisiane 2020-2022

FR/

Ce projet photographique dresse le portrait de dix femmes vivant à l’hôtel La Louisiane, Chelsea Hotel à la parisienne au cœur de Saint-Germain-des-Prés, qui, depuis toujours, accueille artistes et âmes en peine.
Elle fait partie d’un projet plus vaste de dix portraits de résidentes, âgées entre 22 et 83 ans, réalisés entre octobre 2020 et janvier 2022. 

Pendant la pandémie de Covid-19, l’hôtel est resté un lieu d’accueil, voire un espace de vie indispensable pour certains. Parmi ses hôtes, on croise des destinées de femmes fragilisées, venues chercher à la Louisiane cette «chambre à soi », si chère à Virginia Woolf, pour créer, se réconforter, se consolider, ou se reconstruire après un drame intime. Mère et muse, l’hôtel a été pour elles le lieu de leur résilience et de leur reconstruction. 

Sont présentées dans ce projet notamment : 

  • Shana, 35 ans, à la Louisiane depuis mai 2020. Ex-gérante de bar, elle a été violentée par son compagnon lors du premier confinement. Elle s’est alors enfuie avec sa chienne Jasmin et a été accueillie gracieusement à La Louisiane. Elle vit toujours ici, paie désormais sa chambre et travaille de nuit chez Amazon. 
  • Nathanaëlle, 83 ans, qui a vécu à temps plein à la Louisiane dans les années 60 alors qu’elle était mannequin. Depuis le premier confinement, elle quitte son Ehpad une fois par mois pour retrouver sa fille, venue du sud de la France, et recréer ici une bulle d’intimité. Ce rendez-vous mensuel est devenu un point d’ancrage pour elles deux.
  • Anna, 37 ans, venue se réfugier à La Louisiane juste après le premier confinement, avec Jean-Jacques, ex business man de 75 ans, qu’elle assiste dans son quotidien. Originaire de l’Est de l’Ukraine qu’elle a quitté en 2014, elle n’a pas pu revoir sa famille depuis 8 ans. Elle vit de petits boulots et réside de façon permanente à la Louisiane.
  • Emilie, 52 ans, qui revient chaque mois à La Louisiane depuis son Sud-Ouest natal pour poursuivre son travail d’écriture et finaliser le roman qu’elle a entrepris. L’écriture est pour elle l’instrument de sa reconstruction et de sa libération après une enfance maltraitée. 
  • Madison, 22 ans, venue d’Arizona comme jeune fille au pair en 2019. En janvier 2020, après avoir été harcelée dans sa famille d’accueil, elle se réfugie à l’hôtel, où travaille son petit ami. Depuis lors, la nuit, dans sa chambre, elle crée masques et vidéos expérimentales. Le jour, elle travaille comme baby-sitter. 

Le projet a donné lieu à une exposition au Leicastore de Paris entre octobre 2021 et avril 2022 et à un livre, Femmes de la Louisiane, paru en avril 2022 avec le soutien du Leicastore.

***

EN/

Hotel La Louisiane is a family hotel located in the heart of Saint-Germain-des-Prés. Since the 1920s, it has forged a reputation as a hotel renowned for its literature. A mecca for jazz, existentialism, freedom of expression. Even during the hit of the Covid19 pandemic, the hotel remained a place of freedom and acceptance. 
Today, the tradition of welcoming and supporting artists continues. Among them, women in search of themselves, of a new life. Along the corridors and floors, doors open … Ten stories of women, ten stories of personal spaces.

First exhibition at Leica store Rive Gauche, 13 rue du Cherche-Midi, from October 16th 2021 to April, 6th, 2022.

New book Femmes de la Louisiane is now on sale at Leicastore Rive Gauche (13 rue du Cherche-Midi, 75006 PARIS) and online on my website in the « Books « section. Bilingual edition. Worldwide shipping.

image/svg+xml

Menu

Follow me

Instagram

Error validating access token: Session has expired on Saturday, 12-Aug-23 03:45:15 PDT. The current time is Tuesday, 20-Feb-24 15:13:34 PST.